9782253068501-TJe pense que la plupart des lecteurs de ce blog connaissent Orgueil et préjugés. Vous êtes-vous déjà demandé de qui se passait downstairs, sous les escaliers, à l’étage des domestiques ? Pour ma part je n’y avais jamais pensé, ce n’est pas faute pourtant de regarder Downton Abbey. Joe Baker, l’auteur de Une saison à Longbourne, y a pensé.

Le  récit s’attache à suivre la vie quotidienne des cinq domestiques : leurs différentes tâches dans la maisonnée et leurs vies personnelles. Ne vous attendez donc pas à O&P raconté par les domestiques, j’ai été agréablement surprise. En ce qui concerne les descriptions des tâches domestiques, j’ai grandement apprécié le travail de l’auteur tant pour le lien avec O&P (on lave par exemple une robe d’Elizabeth pleine de boue…) que pour l’aspect historique très intéressant. Je suis par contre moins enthousiaste pour les intrigues du côté des domestiques… l’histoire n’est pas mal mais c’est lent et tout est encore ralenti par la narration d’éléments de vie antérieurs à l’action.
Autre petite déception le lien avec O&P… j’en arrive même à me demander si le roman ne se nomme pas Longbourne juste pour faire de la publicité en touchant le public janéite. L’intrigue de Jane Austen n’est qu’une toile de fond. Autant j’aime le fait que ce ne soit pas une réécriture, autant je déplore le manque de l’histoire originale. Si on ne connaissait pas l'histoire on passerait complètement à côté: " Elizabeth se marie avec Mr Darcy, c’est bien si elle est heureuse"...sans plus de réflexions sur ce retournement de situation. Ajoutez à cela un acharnement sur Wickham et un Mr Bennet réécrit, vous obtenez une MissMaureen qui délaisse le roman et traine à écrire ses critiques…

Mon avis en quelques mots : bien (les idées sont bonnes) mais sans plus. ;)