le-chateau-de-cassandra           Cassandra, jeune adolescente, commence à écrire son journal, les peids dans l'évier de la cuisine... une position bien drôle, un début prometteur... cela laisse envisager pas mal de rebondissements dans la vie de Cassandra et de sa famille atypique! Et en effet, les rebondissements arrivent: deux jeunes américains, héritiers de grandes propriétés dont celle louée par la famille de Cassandra arrivent. Cassandra et sa soeur Rose, grande lectrices de Jane Austen et de ssoeurs Brontë, trouvent alors rapidement un moyen d'aider finanacièrement leur famille: Rose doit se marier avec l'ainé! A côté de cela, il y a le père de Cassandra, auteur célèbre mais incapable de réécrire, Stephen, le garçon de ferme, amoureux de Cassandra,... Tant de personnages si drôles, si particuliers,...

           Le chateau de Cassandra est un de mes romans préféré, je ne peux pas en parler sans parti pris, j'en ai peur! Découvert dans une bibliothèque lorsque j'avais 14 ans, je le relis chaque année et chaque année je le redécouvre! Cette année c'était ma dixième relecture, cela valait bien un petit article sur le blog. Et raison supplémentaire: c'est un classique britannique trop méconnu. que je souhaite faire découvrir.

           Je dois d'abord faire un aveu, le roman lu ado avait beaucoup plus de charme, j'étais complètement sous le charme de l'histoire d'amour du roman qui m'est passée par au-dessus de la tête lors de cette dixième relecture. Cette fois je me suis attachée aux descriptions, aux nombreuses références à la littérature britannique (et étrangement, j'en connais de plus en plus ^^) et à la première partie du roman, plus enfantine et un peu plus "madeleine de Proust" pour moi... n'oublions pas, c'est LE roman de mon adolescence.

           Dixième lecture, dixième fois que je ris toute seule devant mon livre, dixième fois que je me dis que je devrais pique-niquer avec du cherry brandy,dix ans que je me dis, allume un feu pour la Saint-Jean,...Cent fois, que je me dis en voyant une tour, tiens, voilà Belmotte,... Sans parler de toutes les fois où je vais à Londres et que je m'imagine toute habillée de blanc dans cette ville si grande,... C'est surtout l'âme de ce roman qui me charme, sans parler de son époque: les années 30.

           Voià une drôle de critique pour ce roman, mais vous devrez vous satisfaire de ceci... le plus simple c'est que vous couriez l'acheter et que vous veniez me dire ce que vous en pensez!

           Mais avant de vous quitter, j'aimerais juste dire une petit mot qur l'auteur, méconnue et pourtant son autre roman est mondialement connu: Les 101 dalmatiens!

Dodie_Smith_2

           I capture the castle a été adapté en 2003 où l'on retrouve romola Garai dans le rôle de Cassandra et Dario Maranelli en musique. Le titre français est Rose et Cassandra.

18390163