Petits secrets et grand mariage, Louise Allen, &H, Harlequin, 2013.Me voilà de retour avec la critique d'un livre! Cela fasait un bout de temps mais je n'ai plus lu grand chose de britannique ou en lien... Et oui, parfois j'aime traverser l'Atlantique. ;)

 

L'histoire: En France, Elinor aide sa mère pseudo-archéologue dans ses recherches en France. Arrive un beau jour son cousin (dès la deuxième page!), amateur d'art. Les deux cousins se lient rapidement. Elinor découvre que son cousin doit retrouver une oeuvre d'art de grande valeur qu'on lui a volée. Guidée par l'amour et la recherche d'aventure, Elinor aide son cousin.

Petits secrets et grand mariageest un livre que j'ai reçu à Noël, la phrase "Tasse à thé, mousseline, redingote et gossip. Tout l’esprit de la Régence anglaise hérité de Jane Austen."  de la quatrième couverture. Un livre à offrir une janéite! J'ai cherché "les tasses de thé" mais n'ai rien trouvé! Seul l'époque correspond et le prénom d'Elinor, présent également dans Sense and sensibility ! On est bien loin de la retenue des livres de Jane Austen, cette dernière aurait frissoné d'horreur d'avoir son nom associé à un tel roman! Le lien avec Jane Austen a juste été fait pour gonfler les ventes.

Mis à part ma remarque de janéite, je dois admettre que la partie intrigue est assez prenante (surtout que l'auteur nous laisse croire qu'elle va prendre plus d'ampleur) mais l'on retombe rapidement dans les tourments amoureux des cousins qui durent, qui durent,... Dommage, dommage! Morale de l'histoire: se méfier des quatrièmes de couverture.

Le livre est déjà paru sous le titre Le mystérieux Lord Ravenhurst. Vous trouverez, comme d'habitude, les références du livre en survolant la couverture.