Le journal du Capitaine Wentworth, Amanda Grange, Milady Romance 2013      Amanda Grange nous invite à travers différents journaux intimes à découvrir le point de vue des héros austeniens. Avant Le journal du Capitaine Wentworth, j'avais déjà lu Le journal du Colonel Brandon. L'expérience avait été intéressante mais sans plus. Mais lorsqu'il y a quelques semaines, le journal de mon héro préféré, à savoir la Capitaine Wentworth, est sorti en français, je n'ai pas pu résister.

       Comme pour Le journal du colonel Brandon, Amanda Grange propose à ses lecteurs de découvrir ce qu'il s'est passé pour le héro avant le début de l’œuvre originale. J'ai trouvé ce début un peu plus réussi que dans Le journal du Colonel Brandon car Amanda Grange avait plus de pistes données par Jane Austen dans Persuasion. Cependant des détails m'ont dérangés comme le caractère de "Wentworth jeune" dans lequel je n'ai pas reconnu le Wentworth de Jane Austen. Le "Wentworth jeune" de Amanda Grange est dépensier, frivole et aime regarder les jolies filles,... Pas du tout le Wentworth sérieux, fidèle,...et parfait de Jane Auten. ;)

          La partie correspondant au roman est très bien et est agréable à lire. Elle nous offre de beaux moments de complicité familiale et amicale que l'on ne retrouve qu'en partie chez Jane Austen. L'histoire de cette partie est évidemment parfaite: c'est Jane Austen qui l'a écrite! Plus sérieusement, Amanda Grange l'a très bien retranscrite et est restée très fidèle à Persuasion.

La fin du livre nous dévoile l'après Persuasion... Amanda Grange retombe alors dans ses travers pour nous offrir du "rose bonbon" et des scènes qui auraient parues étranges au XIXième siècle dans la société anglaise de Jane Austen. C'est cependant agréable d'avoir de "l'après Persuasion".

   En conclusion, une lecture agréable pour ma part, malgré le "rose bonbon" d'Amanda Grange. On y trouve cependant l'élément important pour une janéite: retrouver le plaisir que l'on a trouvé dans l'oeuvre originale. ;)